angles de vue...

Point de vue africain sur des questions de la culture et de l'actualité. Petit journal des idées de l'auteur. Les rêves et l'imagination d'un homme qui a vu sourire les étoiles et qui s'est promis de sentir le parfum de toutes les matinées embaumées.

13 avril 2008

Débat sur la pédophilie maghrébine : ce que nous refusons de voir

                    Débat sur la pédophilie maghrébine

Ce que nous refusons de voirenfant

               

                   Ce texte, écrit de manière emportée lors d’une polémique avec une adhérente à une association contre le tourisme sexuel, reflète à mon avis les cécités qu’on peut promouvoir sur la pédophilie maghrébine, du simple fait qu’on soit un maghrébin « culturellement bien formé » (pour paraphraser Chomsky). C'est que le phénomène n'est pas aussi universel qu’on le pense ; il se décline au contraire en fonction de la société spécifique qui le produit.

L’association en question s’appelle SOS Morocco. Elle est constituée par « un groupe de Marocains, en majorité résidant en Amérique du Nord ». Leur mission consiste à « sensibiliser contre le tourisme sexuel de nos enfants, à mettre de l’avant les droits des enfants marocains à avoir une vie de dignité et de respect et à aspirer à un avenir meilleur. » Voici donc pourquoi j'ai refusé de signer leur pétition et en quoi consistent mes points de désaccord avec leur vision, par ailleurs bien intentionnée.

   

    

Je ne signerai pas, par énervement, par protestation contre ce déluge de bonne foi, de politiquement correct et de naïveté sociologique. Mais je rêve…

Comme si nos enfants étaient menacés par les étrangers qui viennent faire du tourisme chez nous. Non madame, la menace ne vient pas de l’ennemi extérieur, nos enfants sont menacés par nous, par les plus proches parents qui tournent autour d’eux, par leurs profs et leurs éducateurs !!! Et vous savez pourquoi ? Parce que nos hommes et nos femmes sont affamés sexuellement, parce que notre culture a plombé nos sexes, parce que l’Etat, la Famille et la Religion ont décrété le plaisir illégal et péché.

Nous n’avons pas de vrais pédophiles comme en Europe et en Amérique du Nord. Nos pédophiles sont des gens normaux qui se rabattent sur les enfants parce que toutes les portes du plaisir leur sont fermées. C’est faute de femmes pour les hommes et faute d’hommes pour les femmes que les uns et les autres se déportent vers des sexualités clandestines et déviantes ! C’est la terrible et extraordinaire famine sexuelle qui pousse les gens à se taper des enfants, faute de mieux. La collectivité elle-même ferme les yeux devant les abus d’enfants car elle (re)connaît plus ou moins consciemment sa responsabilité dans le phénomène : c’est elle, par les conditions dramatiques qu’elle a créées, qui condamne des millions d’adultes à vivre sans le sexe opposé.

Ceinture_de_chasteteC’est les vacances, faites un tour au Maroc et discutez avec les femmes. Vous tâterez leur détresse, leur misère physique et affective, le poids de la morale sociale conventionnelle qui pèse sur leur corps et ses possibilités de plaisir. La masturbation est un sport national, Madame ! Le Maghreb est le pays des regards affamés, hagards, pathologiques, farouches, parce que privés de tout ce que le plaisir sexuel a d’humain. Consultez les statistiques de Google et vous verrez ce que tapent comme requêtes nos frères et nos soeurs du Maghreb.

C’est une situation digne d’une aide humanitaire ! Il faut appeler l’ONU ! Croyez-vous que les Maghrébins cherchent l’émigration pour les seules raisons économiques ? Croyez-vous que le rush dans les cybercafés est dû à la consultation d’informations scientifiques ? Pensez-vous que l’importance de la parabole est dûe au sport et aux films d’aventures ?

Madame, votre association est fondée sur une erreur sociologique !

C’est pourquoi je n’y adhérerai jamais !

Le problème de la pédophilie est national, il vient des conditions dramatiques suscitées par notre culture autour du plaisir. Il vient de l’honneur octroyé à la virginité des femmes et de la gestion collective des organes et des activités sexuels.

Les étrangers sont statistiquement innocents !

Excusez moi mon emportement !

PS/

Crééz une association qui clamerait le droit de tout un chacun au plaisir et j’y adhérerai. Car un Marocain adulte qui a devant lui des possibilités d’affection, d’amour et de plaisir ne se rabattrait jamais sur un enfant !!!

C’est moi qui vous le dit !

Idem pour les femmes, dont on tait la pédophilie.

_____________

Eclaircissements

                 Je suis désolé pour mon commentaire « passionnel » (comme vous dites) qui pourrait, je le comprends bien, être pris pour une attaque. Chacun son combat et je ne suis pas là pour discréditer le vôtre. En revanche, au-delà de mon emportement, je voulais souligner certains points qui, eux, me paraissent objectifs.

1) D’abord, il est très facile de dénoncer, de condamner les comportements que l’on combat. Je connais très peu de gens qui excusent la pédophilie ou le meurtre, tous les rejettent avec la dernière énergie. Mais cette attitude « normative » n’est pas suffisante sur le terrain. Il faudrait comprendre et décrire les mécanismes qui engendrent le fléau contre lequel on se dépense si l’on veut être un peu efficace dans la recherche des solutions. Cette autre attitude « descriptive » et « explicative », je crois l’avoir adoptée en situant la pédophilie dans le système qui la génère et sans doute la génèrera en permanence, malgré les indignations…

2) Supposer par exemple que seuls les hommes sont « pédophiles » est une erreur du sens commun. Tout comme supposer que seuls les hommes sont affamés sexuellement et que la prostitution est une solution au problème…

3) Ensuite, créer une association contre le « tourisme sexuel », c’est supposer que la menace d’abus sur les enfants vient principalement du tourisme, c’est-à-dire des étrangers. Et c’est cela le « politiquement correct » : il est bien vu au Maghreb de supposer que nos maux nous viennent de l’extérieur, de l’étranger, de l’ancien Colonisateur, et j’en passe. C’est le fantasme de la « main étrangère » qui permet surtout de nous éviter des remises en cause salutaires.

petit_marocain4) Or, j’ai trois reproches à faire à ce postulat :

a) c’est d’abord une contrevérité « qualitative ». Ceux qui connaissent le dossier de la pédophilie savent que la menace vient de là où les parents ne l’attendent pas : des gens au-dessus de tout soupçon, des proches, des cousins et cousines, des éducateurs, des enseignants, des animateurs de clubs de vacances, de tous ceux auxquels on confie sans arrières pensées nos bambins. C’est le cercle immédiat autour de l’enfant qui est le milieu naturel des pédophiles, pas celui des lointains étrangers.

b) C’est ensuite une contrevérité statistique. Ce n’est pas parce que France 3 a consacré une “Une” à ce sujet qu’il est le plus important, le plus lourd statistiquement, le plus urgent et le plus scandaleux. Un militant doit se méfier des médias. Or, vous le savez autant que moi, vous n’avez aucune statistique ! Mettons les chiffres les plus alarmants : 5 % (ce qui est énorme !) des 5 millions de touristes qui se rendent chaque années au Maroc pendant 1 mois en moyenne sont « pédophiles » et réussissent à trouver des proies. Mais que devrons-nous penser de la menace que font peser sur les enfants les 60 % de Marocain(e)s affamés sexuellement, vivant dans l’entourage immédiat, pendant onze mois (si l’on excepte le mois sacré du Ramadhan) ? Bref, je pense que la “pédophilie étrangère” n’est si importante que parce qu’elle occupe tout l’espace dans les médias. La pédophilie nationale, elle, n’est pas “vendable” pour les télés étrangères, elle est impensables pour les télés nationales, elle est ambiante et banale pour le commun des Maghrébins qui sont naturellement portés à la sousestimer, à l’excuser et à la tolérer, de par la nature même de leur système culturel. J’ai eu l’occasion d’entendre in situ des discours justificateurs du genre : “nous avons tous subi la même chose quand on était petit et nous ne sommes pourtant pas moins normaux que les autres”. Le système général pousse à la pédophilie et crée ensuite des mythes pour l’excuser…

c) Enfin, je ne vois pas pourquoi on devrait séparer dans la lutte contre la pédophilie entre une « pédophilie nationale », dont on ne se préoccupe pas, et une « pédophilie étrangère », qui serait plus scandaleuse et à laquelle il faut consacrer une association et un travail exclusif. Quand on est militant humaniste, Madame, on condamne toutes les pédophilies d’où qu’elles viennent. On n’a pas à pointer un doigt accusateur envers le « tourisme » et faire le silence sur « nos » crimes, parce qu’ils sont faits par les « nôtres », par des « musulmans » comme nous.

Ceinture_de_chastete_medievale5) Le fait est que, dés qu’on commence à poser le problème de la pédophilie dans toute sa dimension, dans tout son poids statistique, on se trouve face à face avec l’immense et épineuse question de la famine sexuelle. Dans les autres sociétés, l’abus sexuel est un phénomène marginal. Pas au Maghreb, où il est massif, destructeur et structurel. Il est structurel parce qu’il est prévu par l’économie générale du plaisir, marquée par l’inhibition et le tabou, mais aussi par l’enfermement des femmes, l’obsession collective de la virginité et le meurtre d’honneur. Expliquer le phénomène n’est pas l’excuser (comme vous me le reprochez) mais c’est être plus armé pour le combattre. Savoir qu’au Maghreb on assassine un homme et une femme qui prennent du plaisir, mais que l’on tolère les adultes qui abusent des enfants est un premier pas ! A méditer…

Je vous souhaite un bon courage !

    

Naravas

    

PS 1 sur la prostitution :

Depuis quand, Madame, une poignée de prostituées sont-elles qualifiées pour régler les problèmes affectifs, amoureux, sexuels, de toute une société ? Depuis quand les prostituées sont-elles des distributeurs de bonheur ? Vous parlez de prostituées, mais vous n’ignorez pas que les femmes n’ont pas de « maisons closes » où elles pourraient s’épancher : quelle est donc cette justice qui vous permet d’exclure ces dernières du droit au bonheur physique ou affectif ? Quelle est cette société qui paye pour accéder au bonheur de vivre dans la mixité ? Les Maghrébins, comme tous les peuples émancipés, ont le droit au don gratuit du cœur et du corps.

            

PS 2 sur la prostitution :

Je voudrais souligner l’inconscience qu’il y a pour une femme de renvoyer les hommes aux prostituées, avec la croyance de se débarrasser ainsi d’un problème. N’importe quelle vraie femme devrait chercher à comprendre ce trafic d’êtres humains de sexe féminin, assortis de rapts, de crimes et de viols, qu’on appelle prostitution. Parce que derrière l’avilissement marchand d’une fille de 20 ans, c’est l’avilissement de toutes les femmes qu’on doit considérer. Derrière le viol d’une Ukrainienne qu’on terrorise par la violence sauvage, ce n’est pas la solution d’un problème social qui est cherchée, c’est l’argent, à travers les atteintes aux droits de l’homme. Cette Géorgienne qui travaille à Istanbul pour le grand bonheur des commissaires de police corrompus, des maris infidèles de la bourgeoise turque ou du touristes en manque, cette femme a une famille, qu’elle n’ose plus regarder, elle a un père, laissé inconsolable, et une mère qui vit avec la douleur d’une fille sans nouvelles. Alors, mesdames, avant de nous conseiller d’aller voir les prostituées, réfléchissez à ce que vous dites, soyez humaines, à défaut d’être solidaires !

.

Posté par Naravas à 00:05 - NOUVELLES DU MAGHREB - Commentaires [16] - Permalien [#]

Commentaires

    Pas d'accord !

    Mon cher Naravas,sur ce coup je ne vous rejoins pas du tout !
    Trouver des circonstance attenuantes aux pedophiles sous pretexte de frustration?.Quel bon avocat vous auriez pu etre !
    Rien ne peut expliquer,justifier,pardonner le tripotage d'un enfant !!! rien mais rien de rien !
    Effectivement,il est ridicule de s'en prendre aux etrangers lorsqu'il s'agit de pedophilie au Maroc ou ailleur,le mal est le plus souvent parmis nous,sauf que,vous l'expliquez,vous le justifiez par la frustration et les interdits...les pauvres pedophiles...
    Les Americains devraient donc comprendre ces pauvres 5000 pretres qui s'en sont pris à des enfants faute de foufoune?,vous pardonnerez ma vulgarité par contre,ceci me met hors de moi,ce qui nous differencie de l'animal est cette putain de conscience qui persiste même dans les situations les plus extremes,et rien ne peut expliquer ce qui est contre nature.
    Toutes les frustrations du monde ne peuvent expliquer qu'on laisse libre cour a ses pulsions de cette manière,detruire un enfant,lui voler son innocence,son enfance,ses rêves,en faire un futur psychopathe ou peut etre même un futur pedophile.
    Comme l'infenticide ne peut trouver justification,il en est de même pour la pedophilie.
    Aucune comprehension psychologique ne peut etre mise au service de la perversité !

    Voilà ! c'etait mon coup de gueule à moi !

    Posté par loudmila, 19 avril 2008 à 11:20
  • Tu as lu trop vite

    Bonsoir,

    1) Je ne sais pas quels passages de mon texte te permettent de penser que j'excuse la pédophilie (???). Comme quoi, c'est facile de faire un procès à quelqu'un...

    2) Je n'accepte pas de discuter avec toi de la question de savoir s'il faut condamner ou pas la pédophilie. Tu sais pourquoi ? Parce que ce n'est pas une questyion; parce qu'il n'y a pas de divergences sur ce sujet; parce que tout homme sensé sur la planète rejette la pédophilie comme on rejette le meutre : avec la dernière énergie, comme je l'ai écrit noir sur blanc !

    3) Mais est-on obligé, à chaque fois qu'on parle de ce sujet, de rajouter : je suis scandalisé, je suis indigné, je suis ceci, je suis cela, pour se donner bonne conscience et se situer du côté des "purs" ? Cette attitude est facile, et peu efficace.

    4) En revanche, aller vers les vrais problèmes que soulève la pédophilie, caractériser ce que la pédophilie maghrébine a de spécifique par rapport aux autres, remonter le fil jusqu'aux raisons sociologiques et culturelles de ce phénomène, c'est apporter un avancement par rapport au charivari de dénonciations journalistiques qui l'entoure. C'est ce que je crois avoir fait.

    5) Alors, il y a deux attitude : l'attitude normative qui consiste à dénoncer sans comprendre. Et l'attitude descriptive et explicative qui consiste à comprendre et à expliquer. Et après, à laisser à la justice le soin de faire son travail, en connaissance de cause. C'est cette seconde attitude qui est la mienne. Et c'est la seule qui soit objective !

    Posté par Naravas, 20 avril 2008 à 00:58
  • La puritaine

    Je ne pense pas avoir lu trop vite,je voulais juste donner un avis peut etre contraire au tien,à savoir que je pouvais avoir recours à Freud pour toutes les situations mais pas pour celle ci.
    J'ai eu a recevoir aux urgences des personnes avec toutes sortes d'objet dans leur appareil genital,des legumes,des bouteilles...et pas facile à extraire dans certains cas,mais on ne demande pas son consentement à une courgette?et ça n'a aucune incidence sur son developpement future,je peux expliquer celà par la frustration,la societé tordue et hypocrite dans laquelle on vit,pour la pedophilie je ne peux pas mettre ça sur le compte de notre societé schizophrène.
    Les statistiques sont alarmantes,chaque trimestre les chiffres augmentent de plus en plus,pourquoi?penses tu que ce soit un nouveau fléau?tu sais bien que non,c'est peut etre moins tabou d'en parler justement,les pedophiles ont toujours agit en toute impunité au maghreb,je voudrais que tu jettes un coup d'oeil sur ce site www.algerie-ancienne.com,le livre à telecharger est "la prostitution à Alger".Avant même la colonisation on trouvait des petits garçons dans les bains maure qui s'occupaient du "massage" d'adulte,un massage très poussé mais depuis et jusqu'ici on en parlait pas,c'etait toleré?accepté?,ça faisait peut etre partie des moeurs? je n'en sais fichtrement rien.

    Je peux comprendre toutes les deviances sexuelles possibles dues à une trop grande frustration,on voit de tout et je comprends le tout sauf la pedophilie,d'ailleurs on reste pedophile même marié avec des enfants,donc?
    Je te remercie pour cet article,on devrait lire ça dans notre presse tous les jours pour lever le voile sur ces monstres,je suis heureuse de t'apprendre que dans le bout de maghreb ou je vis,un numero vert est mis à la disposition des enfants pour les violences subies,le 333 (c'est déjà un debut même si le pauvre gamin vivant sous un olivier ou sous une tente dans le desert n'en entendra jamais parler).

    Merci.

    Posté par loudmila, 20 avril 2008 à 10:25
  • Condamnation et explication

    Je pense qu'on est d'accord sur la condamanation de la pédophilie. Comment peut-on ne pas l'être sur une question aussi claire ?

    En revanche, on est très en désaccord sur son explication. Si j'ai bien compris, parfois tu ne sais pas comment l'expliquer, parfois tu invoques la nature "monstre" des pédophiles, parfois tu dis que ça pourrait "faire partie des moeurs". Cela ne peut constituer une explication. Mon idée est que la pédophilie, comme l'homosexualité, sont souvent au Maghreb le résultat d'un manque immense de sexualité, d'affection, de mixité. C'est ce qui provoque d'ailleurs les courgettes dont vous me parlez lol !
    Dans une société maghrébine libérée sexuellement, les hommes ne se taperaient pas des mômes, car ils auraient des femmes à la place, et inversement. En tous les cas, le phénomène cesserait d'être massif.

    Posté par Naravas, 20 avril 2008 à 21:10
  • t'as peut etre raison

    Je dois manquer de discernement,je réagis avec mes tripes quand il s'agit de ce sujet,je suis maman d'un petit garçon de 3 ans,donc manque d'objectivité evident.
    Oui Naravas,mettons tout sur le compte de la societé.
    "Si Dieu nous a fait à son image,nous le lui avons bien rendu".

    Bonne soirée lol

    Posté par loudmila, 20 avril 2008 à 22:25
  • Le Pape sur la pédophilie

    Cher frère en piété,

    Que t'inspirent les déclarations du chef des catholiques dans le monde, Herr Ratzinger ?

    Posté par Abd El Maakir, 25 avril 2008 à 00:45
  • Le sage et le pédophile

    Cher 'Abd El Maakir,

    Je crois que l'exisence de la pédophilie au sein d'une institution qui se présente comme l'incarnation de la morale chrétienne universelle illustre l'échec des religieux et des censeurs dans leur gestion de la sexualité. Et cela corrobore tout à fait nos vues -n'est ce pas? - : la répression morale, islamique ou chrétienne, favorise les sexualités criminelles et la liberté de disposer sereinement de son corps induit au contraire des mondes beaucoup plus équilibrés. Aussi, les indignations du chef du Vatican ne chnangeront rien aux données du problème, l'ordre moral qu'il prône sécrètera d'autres pédophiles...
    Mes salutations à Antoni Gaudi qui a su garder au Seigneur son humanité pendante
    (Cf. le blog de 'Abd El Maakir)

    NVS

    Posté par Naravas, 25 avril 2008 à 07:42
  • Avoir 8 ans au Yémen

    Oui, frère en piété, tu dis juste.
    Le chef des châtrés a laissé une grande occasion s'échapper: celle de redonner de l'humanité à son clergé (quand laissera-t-il l'autre moitié de l'homme servir le Créateur ? )

    Ma monstrueuse érudition (c'est normal pour un Highlander de la théologie comme moi) m'a fait arriver à cette tristissime nouvelle, en article puis en vidéo, celle du divorce d'une fillette yéménite de 8 ans.

    Il semblerait que ce peuple autorise le mariage de ses petites (plus de 50%)...

    Vidéo: http://mediacenter.corriere.it/MediaCenter/action/player?uuid=0ea608ba-0b85-11dd-98e1-00144f486ba6

    Posté par Abd El Maakir, 26 avril 2008 à 20:22
  • Témoignage

    Je vais témoigner anonymement non pas parce que je manque de courage mais je veux parler d'une jeune femme d'un pays du Maghreb avec laquelle j'ai eu des liens affectifs profonds et comme il s'agit de son intimité, je m'estime ne pas en être propriétaire.
    Cette jeune femme ne m'en jamais parlé, tout comme son activité de prostituée. Mais quand on aime, on sent les choses. Tout d'abord sa relation avec son corps : totalement décomplexée avec la sexualité. Quand nous nous sommes communiqués nos histoires familiales, une chose ma frappée : pourquoi a-t-elle arrêtée ses études à 16 ans alors que ses frères et sœurs sont à l'université ? Autre élément : ses crises de larmes quand un directeur d'hôtel (elle est animatrice) lui faisait une offre d'emploi en échange de coucher avec elle. Cela m'étonnait : pourquoi une personne aussi décomplexée avec le sexe était tellement traumatisée par ce type de proposition ? Je me suis demandée quelle terrible souvenir il y avait derrière cela. J'ai essayé de la faire parler à ce sujet, mais elle n'arrivait pas à parler, son souffle était trop court.
    Depuis quelque temps, j'ai acquis l'intime conviction qu'elle a été victime d'un abus sexuel dans sa prime adolescence.
    A la suite d'un harcèlement sexuel d'un directeur d'hôtel, elle a arrêté son travail d'animatrice. Les dépenses qu'elle fait et l'absence de revenus me laissent penser qu'elle fait uniquement de la prostitution. Cette activité est totalement destructrice pour elle. Je le sais. Un jour, je l'ai vu partir pour un rendez-vous. Elle était hyper-tendue. Je me suis demandais comment cela pouvait se passer. Mal, bien entendu. Comment être pénétrée avec un tel souvenir d'adolescence en tête et repartir indemne ? Le soir, je l'ai retrouvée. Elle était ramassée sur elle-même. Elle avait une voix de petite fille. Elle m'a montré le vêtement qu'elle s'était achetée après. Mais ce qui m'a frappé c'est que tout son corps appelait à recevoir de l'affection.
    Aujourd'hui, j'ai le sentiment qu'elle a eu une double souffrance : la première est cet abus sexuel, la seconde, la plus terrible, est de ne pas pouvoir en parler et même d'être culpabilisé à cause du système de valeurs.
    J'ai été très ému par ton article car d'une part, il me permet de m'exprimer sur quelques choses qui me tient à cœur avec quelqu'un qui soit honnête intellectuellement sur la société maghrébine, d'autre part, il me conforte sur l'idée qu'il n'y a pas seulement de la pédophilie en Occident mais il y en a aussi en Orient. Bravo, pour ton courage d'écrire à ce sujet.
    Quelques mots sur cette jeune femme de 25 ans. J'ai eu dernièrement quelques photos d'elle. j'ai comparé avec celle que j'ai prise il y a six mois. J'ai été frappé par le visage bouffi, les cernes. Je connais ce genre de visage : il s'agit du visage d'une alcoolique. Je le sais car j'ai eu une voisine qui a sombré dans l'alcoolisme. Et encore une culpabilité de plus à vivre en elle alors qu'elle aurait besoin d'aide.
    Elle a un rêve : immigrer en France ou en Italie. Je sais que pour elle c'est le paradis. Pourquoi ? Parce que la sexualité est libre. Certes. Mais je pense surtout que parce qu'on peut simplement se promener main dans la main, s'arrêter sur une rue et s'embrasser sans que personne vous fasse une réflexion ou avoir une amende pour outrage aux soit-disantes bonnes mœurs. C'est pour cela que je suis d'accord avec ton sentiment que l'immigration maghrébine n'est pas seulement due à des motivations purement économiques, mais aussi au désir (inconscient ?) de s'échapper d'un système totalitaire du point de vue des relations affectives et amoureuses.

    Posté par Anonyme, 11 mai 2008 à 19:06
  • Le Maghrébin et la prostitution

    Bonsoir,

    @ Anonyme,

    C'est un témoignage tout à fait poignant! Je vais peut-être choquer en disant qu'il est difficile pour un Maghrébin, homme ou femme, de voir en une prostituée un être humain qui a des droits et qui a éventuellement besoin d'aide. C'est que la répression de la sexualité, dans les actes et dans les croyances, a atteint des proportions inimaginables. Des femmes me parlent de prostituées sans aucune empathie ou solidarité, comme si ces dernières n'appartenaient pas à l'espèce humaine. Pour beaucoup d'hommes, le choix se pose dans les termes suivants : "une femme" ou "une prostituée" ? Et bien entendu, la Religion, la Tradition, l'Idéologie familiale, tout va dans le sens d'une violence aveugle contre le plaisir. Et cette violence mentale ou comportementale empêche le Maghrébin de voir derrière une prostituée autre chose qu'une figure du péché et de la perdition. Il est loin d'imaginer les conditions sociales ou économiques, les parcours souvent dramatiques et les péripéties affreuses qui mènent de jeunes adolescentes vers l'enfer de la ventre physique de leur corps. Au contraire, il est nourri de mythes, il croit qu'une femme devient prostituée parce que son désir de faire le sexe est tellement pressant qu'elle souhaite être enfourchée par tous les hommes. Pour lui, incontestablement, la prostitution est la manifestation de la nature supposée négative de la femme. Peut-on imaginer misogynie aussi terrible et aussi bien partagée entre les hommes et les femmes ?
    Merci pour ce témoignage !

    _________________


    @ 'Abd el Maakir,

    C'est fou cette vidéo !
    Mais nos intellectuels sont trop occupés à dénoncer les "complots" venant du sionisme, des Américains et de l'Occident, pour aller fouiner au Yémen. Ce qui leur tient lieu de fonction critique envers l'étranger n'est en réalité qu'une démission devant leur rôle par rapport à leur propre société...

    NVS

    Posté par Naravas, 16 mai 2008 à 00:36
  • la pédophylie n'est pas seulement due au manque

    Mesdames, messieurs,
    pour avoir subi le "truc" durant toute mon enfance, excusez moi de vous dire que la pédophilie existe belle et bien en dehors du manque sexuel. L'homme était marié et avait besoin de "stimulant" ou de jouet sexuel pour rejoindre sa femme plus tard. Il ya de tout chez nous. et malheureusement, il ya le tabou, la peur, la famille et peu de raison et d'esprit critique... donc messieurs quand j'ai quitté mon pays, je suis une réfugiée "sexuelle" , je ne pouvais pas épouser un homme qui parle la langue de mon pédophile parce que les premiers mots " coquins", je les ai entendu dès l'âge de 4 ans et en la langue du coran... Messieurs les imams quand vous aurez éradiqué ce traumatisme de mon coeur, venez me reprocher d'avoir épousé un étranger et refuser d'apprendre ma langue maternelle à mes enfants !!!!

    Posté par fatima, 11 juillet 2008 à 12:37
  • témoignage

    Je tiens à témoigner de ma propre experience d'abord en tant que victime de plusieurs pédophiles.Ma vie sexuelle est un cauchemar je cumule les mariages et divorces je fais des depressions à répetition! j'ai 4 enfants certes 3filles et un garçon j'ai surproteger mes filles en oubliant d'apprendre l'art de la méfiance à mon petit dernier qui lors d'un voyage en algerie a était violer devinez où dans une mosquée!!! du petit enfant doux et gentille je ne vois plus rien, c'est un enfant en echec scolaire total qui cumule les problèmes relationnels avec tout son entourage! Croyez moi que si j'ai la chance un jour de tomber sur son bourreau je vous jures que je le tuerai de mes propres mains!!! une maman voilà ce que je suis.

    Posté par thiziri, 31 juillet 2008 à 17:33
  • Bouleversant...

    C'est un témoignage bouleversant...
    Comme quoi, la religion et le sacré n'ont jamais été des forces capables d'arrêter les pédophiles. C'est bon à savoir que nos enceintes sacrées, comme celles des chrétiens (affaire des prêtres pédophiles, etc.), ne protégent personne.
    Je comprends votre colère !

    Posté par Naravas, 04 septembre 2008 à 21:40
  • allo docteur

    Vous devriez prendre des cours d'éducation sexuelle car vous prétendez qu'une sexualité plus libre limiterait par un équilibre les actes pédophiles. Il n'y pas de lien entre la sexualité normale et la pédophilie...c'est ridicule...

    Posté par Dr., 17 décembre 2008 à 11:52
  • bio-déterminisme ?

    @Dr,

    Vous ne démontrez pas ce caractère ridicule que vous imputez à mon raisonnement. Dans le cas où cela est inexact, ce ne sont pas des cours d'éducation sexuelle qu'il faut prendre, mais des cours de psychologie, de psychanalyse, de sociologie de la sexualité, etc. Dans les cours d'éducation sexuelle, on apprend à faire l'amour et non à tenir un raisonnement objectif sur les questions sociologiques que posent l'organisation de la sexualité d'un groupe.
    Oui, je prétend que l'homosexualité maghrébine est massivement occasionnelle et que dans une société où les jeunes auraient accès au plaisir hétérosexuel, il y aurait une diminution sensible de l'homosexualité comme de la pédophilie.
    Mais si vous êtes un docteur bien formé, c'est à dire complètement hermétique aux avancées des sciences sociales, libre à vous de concevoir ces phénomènes comme des conséquences de déséquilibres hormonaux (et autres bio-déterminismes)...

    Posté par Naravas, 24 décembre 2008 à 22:59
  • Plus de souci pour vos problèmes sentimentaux ou sociaux

    Grace à lui ma vie s'est reprise de la meilleure manière sur tous les plans
    Moi pour mon histoire, mon copain s'est mis à changer du JOUR AU LENDEMAIN sans raison, et a rompu avec moi . J'ai tout fait mais rien . Je suis allée sur le net et plusieurs témoignages faisaient l' éloge du grand voyant Eric et je l'ai contacté . Tout ce que le voyant Eric m'a dit s'est réalisé et mon mari m'est revenu et en plus de cela il a fait que mon activité prospère.
    Juste un témoignage vous pouvez l'ecrire vous qui etes dans le besoin . Son e-mail de contact : levoyanteric@yahoo.fr

    Posté par luc, 21 octobre 2016 à 17:27

Poster un commentaire