angles de vue...

Point de vue africain sur des questions de la culture et de l'actualité. Petit journal des idées de l'auteur. Les rêves et l'imagination d'un homme qui a vu sourire les étoiles et qui s'est promis de sentir le parfum de toutes les matinées embaumées.

21 janvier 2010

Mariages en pays arabo-musulmans

Mariages en pays arabo-musulmans



    mariage_berbere« [Le post précédent] soulève plus d’une question sur le mariage en pays arabo-musulmans, sur l’émigration, sur le divorce….
 
Au risque de me répéter, je ne ferai de commentaires que sur le mariage : la fille dans nos civilisations berbéro-arabo-musulmanes est la propriété de sa mère jusqu’aux premières règles. Puis elle appartient à son père ou au mâle dominant si le père a disparu. Elle est alors une monnaie d’échange contre une dot, contre une maison, un terrain ou simplement une influence.

Dans certaines contrées, la cérémonie de sortie de la mariée de sa maison parentale est une véritable lutte entre la famille matrimoniale qui résiste à la sortie et la famille patrimoniale qui « arrache » ou « transplante » la mariée. C’est souvent une joute ponctuée par la cornemuse et la darbouka (instrument de percussion). La nuit de noces est un calvaire pour tout le monde : un calvaire pour la famille de la mariée qui joue là son savoir-faire et « son honneur » ; calvaire pour la jeune mariée qui doit subir une agression sanglante dont le but est le fameux drap maculé ; calvaire pour le marié qui doit prouver sa virilité ; calvaire enfin pour sa famille dont l’honneur est mis en jeu si manquement. La nuit de noces se déroule ainsi sans aucune intimité, [le souci principal de chacun étant de] veiller à ce que l’honneur soit sauf. A partir du moment où elle quitte la maison de son père, la fille est la propriété de son mari et de la famille de celui-ci.

Le port du voile devient souvent obligatoire, signant la propriété du mâle et la mise sous tutelle de la jeune femme qui perd ainsi tout droit à la liberté d’aller et venir, à la liberté civique, etc. [Rien d’étonnant dés lors] que la première chose qu’elle envisage soit le divorce ou l’adultère. Le divorce lui donne une liberté sociale et un justificatif de vie; l’adultère l’expose à la vindicte mais lui donne une revanche sur le sort. Le suicide hélas n’est pas exclu.

Pardon pour ce commentaire pessimiste, mais souvent c’est ainsi… »


MALI

Posté par Naravas à 05:04 - NOUVELLES DU MAGHREB - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Progressisme

    J'ai comme l'amère sensation d'être ramené à un passé lointain et obscur en vous lisant. Pourtant, au fond de moi-même, je partage partiellement votre avis qu'il en est ainsi dans certaines contrées du monde bérbéro-arabo-musulman auquel vous vous référez. J'espère seulement que des posts comme ceux-ci n'auront plus à exister d'ici peu de temps, non pas qu'ils seront alors moins pertinent qu'ils ne le sont aujourdhui, mais parce qu'ils référeront alors à des pratiques qui seront révolus dans les temps lointains et obscurs...

    C'est quand même dur de commencer la journée avec une ''réalité'' pareille...

    Merci quand même pour le post !

    Posté par CharlesMingus, 22 janvier 2010 à 09:54
  • le peuple algerien a vraiment faim. la famine et la flambé des prix. voila tous les jours hommes au marché de la friperie venant d'une destination inconnue aux nombreuses maladie entrain de fouilli pour trouver un e chaussette

    Posté par salima, 06 février 2010 à 16:20
  • quand le vieux la vieille l'enfant.ou nos enfants écolier non pas droit aux passage pietons en algerie.quand notre policiers discutent entre eux comme des robots.que le la propriété est laissé uniquement aux vehicules

    Posté par salima0055, 18 février 2010 à 16:03
  • Bonjour,

    Récit hélas fidèle à une réalité toujours d'actualité... j'ai découvert récemment les écrits de nanou, qui recoupent un peu ce que tu dis... (http://www.facebook.com/pages/Les-Chroniques-de-Nanou/297548825076?ref=mf) merci pour tes posts

    Posté par Blonde, 08 mars 2010 à 22:47
  • Nanou

    @ blonde :
    Merci pour ton commentaire !
    J'irai voir...
    NVS

    Posté par Naravas, 26 mars 2010 à 16:49
  • recherche

    franchement je veuf depuis trois ans et j'ai 67ans j'ai gagne le titre de champion des jeux scolaire en 1959 et j'etais qualifie pour presenter le maroc dans gym en tunisie en 1958 mais en m'entrainant je me suis casse le bassin
    Ce que je veux c'est me marier selon notre religion dans la sunna
    toutes personnes(femmes) ignorant notre ethnie s'abstenir

    Posté par fadilmed98, 19 avril 2010 à 21:23

Poster un commentaire