angles de vue...

Point de vue africain sur des questions de la culture et de l'actualité. Petit journal des idées de l'auteur. Les rêves et l'imagination d'un homme qui a vu sourire les étoiles et qui s'est promis de sentir le parfum de toutes les matinées embaumées.

02 août 2009

Mœurs et coutumes des « Afghans »

Moeurs et coutumes des « Afghans »                   Ils étaient près de 1000 « Algériens Afghans » à revenir au pays après leur participation à la guerre contre les Russes en Afghanistan. Rôdés à la lutte armée, disposant d’une expérience militaire de plusieurs années, imbus d’idéologie islamiste, ces vétérans gravitèrent d’abord autour du FIS, le parti islamiste algérien, dont ils constituaient la milice, avant de désavouer sa stratégie légaliste. L’insurrection... [Lire la suite]

27 juillet 2009

Le coup du laser

Le coup du laser  Le 5 juin 1990, une foule de 100 milles personnes s’est déplacée au stade olympique du 5 juillet (Alger) pour assister à un meeting électoral tenu par le Front Islamique du Salut (FIS), le parti islamiste algérien. C’était le dernier rassemblement du parti en vue des élections municipales du 12 juin. Abbassi Madani, le leader du FIS, haranguait la foule en l’assurant de la victoire. Pendant son discours, les organisateurs de la manifestation inscrivaient au laser les mots « Allahou Akbar » [Dieu est Grand] dans... [Lire la suite]
15 juillet 2009

Katia Bengana, assassinée pour l'exemple

Katia Bengana  assassinée pour l'exemple                                Le 28 février 1994, Katia Bengana, une lycéenne algéroise sortait de son école de Meftah pour se rendre à son domicile comme à son habitude. Depuis quelque temps, des embêtements d’un genre nouveau surgissent dans les rues et les quartiers d’Alger. Bien que la jeune adolescente de 17 ans ne manquât pas de charme, les garçons qu’elles rencontraient ne... [Lire la suite]
10 août 2007

Waciny Laredj décrit l'islamisme algérien (2)

Même si vous vous cramponniez aux rideaux de la Kaâba « Jusqu’ici, chez nous, notre peuple était gouverné par le Bon Dieu et l’impérialisme. C’était les deux responsables de nos malheurs ! Ce n’était jamais nous ! L’explication par l’impérialisme est entrain de passer au deuxième plan et celle du Bon Dieu arrive en premier. Nos intellectuels, au Maghreb, sont littéralement terrorisés par l’apparition d’un intégrisme religieux qui porte... [Lire la suite]