angles de vue...

Point de vue africain sur des questions de la culture et de l'actualité. Petit journal des idées de l'auteur. Les rêves et l'imagination d'un homme qui a vu sourire les étoiles et qui s'est promis de sentir le parfum de toutes les matinées embaumées.

Voyage à Yakouren

Près d'Azazga, à 40 kms à l'est de la capitale kabyle (Tizi-Ouzou), à 140 kms d'Alger, se situe la forêt de Yakouren. Si la nature a bien façonné le lieu, les hommes y ont affiché publiquement leur intolérance. L'agression physique des amoureux qui viennent ici pour se cacher du regard répressif de la société, on le voit, est cautionnée par l'Etat - qui tolère de tels écriteaux - et par la Sagesse des Anciens Kabyles, nostalgiques de l'époque archaïque des paradis agraires. Des bandes de jeunes délinquants entreprennent de "rétablir les valeurs anciennes" en massacrant sporadiquement des couples algériens un peu partout dans le pays kabyle. Les journaux n'en parlent même pas dans la rubrique des faits divers. La société traditionnelle se défend ainsi contre un changement inéluctable, avec la complicité des intellectuels, des autorités, de tout le monde...

5 photo(s) - Diaporama

Vestige d'un soulèvement populaire Près de là, un singe nu... Forêt de Yakouren Tolérance kabyle envers l'amour