angles de vue...

Point de vue africain sur des questions de la culture et de l'actualité. Petit journal des idées de l'auteur. Les rêves et l'imagination d'un homme qui a vu sourire les étoiles et qui s'est promis de sentir le parfum de toutes les matinées embaumées.

27 juillet 2007

Islamophobie et antisémitisme : des jumeaux !


Qu'est ce que l'islamophobie ?

         Persepolis_accuse_d_islamophobie_par_l_Iran
                    S'il y a bien un réflexe qui m'exaspère, c'est les bigots quand ils parlent d'islamophobie. Ils sont tout contents, ils ont le maître-mot, l'arme fatale pour faire taire leurs adversaires. J'ai envie de leur dire ceci : vous utilisez ce mot exactement comme les supporters inconditionnels d'Israël utilisent l'accusation d'antisémitisme pour faire taire tout ce qui se rapproche d'une critique de la politique ou de l'état israéliens. En réalité, vous voulez instaurer un tabou de pensée, tout comme les inconditionnels d'Israël. Vous vous rejoignez sur une idée centrale : est damné celui qui ose critiquer le centre de votre existence, Israël pour les uns, Islam mythifié pour les autres. Votre bête noire ? Une personne qui pense, qui remet en cause les dogmes irréfléchis. Surtout, si elle jouit d’une liberté d’expression. Vous criez alors au monde entier votre choc, votre état de victime, le blasphème que représente pour vous la libre pensée, le traître que constitue pour vous celui qui ose penser différemment. Votre souhait le plus fort ?  Votre rêve le plus fou ?  C’est réussir à faire passer toute investigation critique, toute examen discordant, toute opinion opposée pour un blasphème !!! Et vous connaissez les moyens pour y parvenir : contester la laïcité, limiter la liberté d’expression, instaurer les tabous de pensée.

Mais le problème, c'est que même en cela, vous n'êtes que les piètres imitateurs de vos amis les fanatiques d'Israël. Il ne vous restera qu'à constituer un groupe de pression pour faire passer une loi Gayssot qui interdirait de critiquer l'islam dans le monde arabe ! Oui, une loi qui ne tolérerait que les discours de célébration et les mensonges collectifs destinés à fournir l’image la plus irréelle et la plus délirante de soi.

Non pas que l’antisémitisme ou l’islamophobie n’existent pas :

a)     L’islamophobie existe bel et bien. Mais vous ne la connaissez pas. Elle est étrangère à votre milieu. Seuls ceux qui vivent dans les pays non arabes connaissent ce phénomène social, au quotidien, dans la rue, concrètement. C'est nous qui vivons ce dont vous parlez. Jamais vous n'avez ne serait-ce que la moindre idée de ce qu'est l'islamophobie !

b)     L’antisémitisme existe bel et bien. Et vous le connaissez, celui-là ! Il vous arrive même de le justifier avec des versets coraniques. Cette forme historique de racisme particulièrement exécrable, parce qu’elle a conduit à la destruction inhumaine d’un peuple, constitue, sous prétexte de Palestine, votre nourriture quotidienne. L’islamisme pourrait-il se passer de l’antisémitisme vrai, honteux, de la haine raciste du Juif ?

Ce qui vous tue, c’est le fait que les démocrates et humanistes arabes, refusent de faire bloc avec vous pour engager la guerre morale ou intellectuelle contre cet ennemi imaginaire que vous appelez « l’Occident ». Comment se fait-il qu’ils puissent « trahir » ainsi les « leurs » ? Et vous vous dites qu’ils sont sûrement des koufar et qu’ils méritent le sort que l’intégrisme leur réserve ordinairement.

Biensûr, vous ne comprenez pas, pauvres fanatisés, que l’Occident n’existe pas. Ce sont vos fantasmes qui l’on créé. Ce qui existe, ce sont des pays développés, différents les uns des autres, souvent en compétition économique, scientifique, politique. Des pays avec des traditions divergentes, des pensées contradictoires et multiples, des fondements historiques et nationaux particuliers. Mais votre aveuglement ne voit en toute cette diversité qu’un seul et unique bloc religieux : « l’Occident chrétien ». Ayez le courage de franchir le pas en les appelant, comme Ben Laden, « Les Croisés ». De même, toute la diversité islamique, vous voulez l’effacer, la traquer, la limiter, la réduire à la seule « identité » totalitaire arabo-islamique wahhabite et intégriste.

Comprenez que les saints d’esprit n’ont rien à avoir avec votre logique guerrière. Ils ne défendent pas les « leurs », ils défendent la justice, la vérité et les droits humains fondamentaux. Ils défendent le droit à la vie du peuple palestinien (et de tous les autres peuples) mais pas l’intégrisme et ses relents antisémites ou occidentalophobes. Ils sont solidaires avec leurs amis israéliens ou juifs quand ils sont réellement victimes d'antisémitisme mais ils les dénoncent quand ils pratiquent un génocide sur un autre peuple.

Bref, si l’islamophobie, et l’antisémitisme sont des jumeaux dans le racisme, leurs exploitations à des fins politiques le sont aussi. Chacun d'eux, hors de son contexte social vécu, sert à acquérir un statut injustifié de victime, à s’arroger au nom de ce statut une immunité contre la critique la plus honnête et à refuser toute légitimité aux points de vue opposés.

Voici comment un critique de l’état d’Israël, Norman Finkelstein, exprime la chose. Nous adopterons mutas mutandis ses critiques au monde arabe. Lisons le résultat :

« Des bénéfices considérables découlent de ce statut injustifié de victime, en particulier, une immunité face à la critique, même la plus justifiée. Ceux qui jouissent de cette immunité, ajouterai-je, n’ont pas échappé à la corruption morale qui va de pair avec elle. » (p. 1)

[c’est le cas de toutes les bourgeoisies et de tous les fortunés de l’arabo-islamisme]

« L’Holocauste (avec une majuscule comme je l’ai déjà noté), une fois adapté idéologiquement s’avéra l’arme parfaite pour désamorcer les critiques d’Israël. » (p. 21)

·                  « L’Islamophobie (avec une majuscule comme je l’ai déjà noté), une fois adaptée idéologiquement, s’avéra l’arme parfaite pour désamorcer les critiques de l’Islam. »

« En outre, l’antisémitisme, dans la propagande de l’Holocauste, était une haine des juifs fondée sur une base exclusivement irrationnelle. Il était donc impossible qu’une opposition aux juifs soit fondée dans un réel conflit d’intérêts (comme nous le verrons plus tard). Invoquer l’Holocauste était donc un stratagème pour refuser toute légitimité aux critiques contre les juifs : ces critiques ne pouvaient qu’être le produit d’une haine pathologique. » (p. 27)

·                  « En outre, l’islamophobie, dans la propagande arabo-islamiste, était une haine des Musulmans fondée sur une base exclusivement irrationnelle. Il était donc impossible qu’une opposition aux Musulmans soit fondée dans un réel conflit d’intérêts (comme nous le verrons plus tard). Invoquer l’islamophobie était donc un stratagème pour refuser toute légitimité aux critiques contre les Musulmans : ces critiques ne pouvaient qu’être le produit d’une haine pathologique. » (p. 27)

« Deux dogmes principaux sous-tendent le scénario de l’Holocauste : l’Holocauste est un événement historique unique dans sa catégorie ; l’Holocauste est l’apogée d’une haine irrationnelle et éternelle des Gentils envers les juifs. »

·                  « Deux dogmes principaux sous-tendent le scénario de la Colonisation : la Colonisation est un événement historique unique dans sa catégorie ; la Colonisation est l’apogée d’une haine irrationnelle et éternelle des Occidentaux envers les Musulmans. »

Pour expliquer les critiques envers Israël, la romancière Cynthia Ozick a une réponse toute prête : « Le monde veut éliminer les juifs... le monde a toujours voulu éliminer les juifs » (p. 36)

·                  Pour expliquer les critiques envers l’Islam, la romancière Oum Mouqadem a une réponse toute prête : « L’Occident veut éliminer les Musulamans... l’Occident a toujours voulu éliminer les Musulmans » (p. 36)

Comme quoi, les délires se rejoignent.


Norman Finkelstein, L'industre de l'Holocauste.
Réflexions sur l'exploitation de la souffrance des Juifs.
Ed. La Fabrique Editions.

Norman_Finkelstein

Posté par Naravas à 13:32 - RELIGIEUSEMENT VOTRE - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire