angles de vue...

Point de vue africain sur des questions de la culture et de l'actualité. Petit journal des idées de l'auteur. Les rêves et l'imagination d'un homme qui a vu sourire les étoiles et qui s'est promis de sentir le parfum de toutes les matinées embaumées.

01 avril 2009

Fellag et la colonisation

Fellag et la colonisation

 

 

Fellag___Djurdjurassique_Bled           Dans le concert d'applaudissements qui accompagne la montée actuelle de Fellag, j'ai le triste devoir critique de rappeler ici quelques passages qui firent mon malaise devant les spectacles de ce grand comédien. Sans doute, me diriez-vous, on peut rire de tout, sans doute que le genre du one man's show s'y prête plus que jamais, mais encore faudrait-il en rire consciemment…

Quelques extraits de son spectacle Djurdjurassique Bled :

 
« Ce soir je vais vous dire la vérité crue et nette, eh bien tout ça n'a commencé ni en 1991, 88, 62 ou 1926, ça a toujours été comme ça !!! Depuis la nuit des temps ! Parce que nous sommes un peuple trop nerveux ! On n'arrive à rien faire sur la longueur. Soit on se contente de rien, soit on veut tout, tout de suite ! »
 
« Et petit à petit, au fond des océans, des marécages, et des rivières, de petites larves microscopiques sont nées, elles étaient toutes destinées à devenir quelques millions d'années plus tard le règne animal, végétal et humain. Toutes ces petites larves-là, elles étaient tranquilles, elles attendaient l'évolution, elles attendaient Darwin ! Mais les larves qui étaient programmées pour devenir nos ancêtres les Berbères, déjà là en tant que larves, elles étaient là : la, la laaa ! [gestes d'énervement, d'impatience et d'excitation] ... [une larve à sa voisine :] Allez, dégage-toi, soit maudite ! Je vais rester trois milliards d'années pour devenir un Berbère, moi ?!!! Moi je veux [ça] tout de suite, moi ! Inna dine Darwin ! [Que Darwin soit maudit !]
 
« Il y a cinq ou six milles ans, la civilisation moderne est née dans le bassin méditerranéen, la civilisation s'est installée partout sur le bassin méditerranéen [geste mimant la succession] et dés qu'elle est arrivée chez nous, Ahhhh ! [interjection algérienne pour faire peur] elle a sauté la civilisation !
Il y avait la civilisation assyrienne, la Mésopotamie, Babylone, Nabuchodonosor, l'écriture cunéiforme, la civilisation égyptienne, les Pharaons, les pyramides, les hiéroglyphes, l'architecture, la sculpture. Les Grecs, ils ont inventé les mathématiques, l'astronomie, la philosophie, le théâtre, la poésie, la démocratie, et chez nous, walouuuu ! [rien de rien !] . D'ailleurs, nos ancêtres, ils allaient se mettre sur la frontière berbéro-égyptienne, et ils disaient aux Pharaons : Ballak a dine yemak ! [Fais attention, que ta mère soit maudite !] Attention, votre civilisation [si] elle rentrait chez nous ! On est, Newkni [nous], on est allergique nekwni [nous]. Les pyramides, ça nous rend nerveux hnaya [nous]. S'il y a un mètre de pyramide qui rentre chez nous, qui passe la frontière, on vous coule ! »
 
« Le parlement grec, un jour, s'est réuni, ils avaient lu le rapport sur le peuple berbère, un rapport qui avait été fait par différents explorateurs grecs, comme Hérodote et bien d'autres, qui sont allés étudier tous les peuples de la Méditerranée, quand le parlement grec a lu ce rapport sur le peuple berbère nerveux et belliqueux, ils ont décidé une chose, ils sont allés voir Hercule, ils lui ont dit : "écoute, tu as déjà fait trop de travaux comme ça, tu te fatigues pour rien du tout, tu as mieux à faire..." Ils l'ont emmené au étroit de Gibraltar, ils l'ont placé au milieu [Fellag écarte ses bras et ses jambes, signes d'effort sur le visage], pour empêcher en cas de dérive des continents l'Afrique du Nord de toucher l'Europe. »

Pour ceux qui connaissent la littérature historiographique coloniale, qui revient longuement sur l'inaptitude du Berbère (ou du Maghrébin) à la civilisation, sur son tempérament rebelle et anarchique, sur son immuabilité historique, sur son caractère permanent et inchangeable, sur la séparation indépassable entre l'Orient arriéré et l'Occident développé, etc. pour tous ceux qui connaissent ces textes-là, Fellag éveille en eux des échos lointains et désagréables...

Naravas   


   

Posté par Naravas à 00:42 - LU, VU, ENTENDU - Permalien [#]