angles de vue...

Point de vue africain sur des questions de la culture et de l'actualité. Petit journal des idées de l'auteur. Les rêves et l'imagination d'un homme qui a vu sourire les étoiles et qui s'est promis de sentir le parfum de toutes les matinées embaumées.

04 septembre 2009

Blog en vacances

Blog en vacancesChers lectrices/eurs et ami(e)s,Je suis en vacances jusqu'à la fin du mois. On se retrouvera, avec une nouvelle série de posts (déjà prêts), à partir du 5 octobre. D'ici là, je vous souhaite une très bonne rentrée et une excellente fin de ramadhan pour les concernés...et pour les mangeurs clandestins ;-).A très bientôt ! Naravas PS/ Je vous laisse savourer une phrase de Mohammed Al-Nafzâwi : " On a dit qu'une grande barbe est le symbole de la faiblesse de l'esprit. Elle ne s'allonge pas sans que l'on constate... [Lire la suite]
Posté par Naravas à 00:16 - Commentaires [16] - Permalien [#]

20 août 2009

L’extermination de l’intelligentsia algérienne (1993-1998)

L’extermination de l’intelligentsia algérienneSur le massacre des intellectuels (1993-1998) par les islamistes armés                   On peut considérer par convention que la guérilla des islamistes algériens commence effectivement le 13 février 1992, date de l’attentat de la rue Bouzrina (Casbah, Alger), qui a coûté la vie à six policiers, attirés dans une embuscade. C’est exactement une année et un mois plus tard, soit le 14 mars 1993, que tombe le premier intellectuel... [Lire la suite]
15 août 2009

Quand le GIA exporte la guerre...

 Quand le GIA exporte la guerre...       Le post qui va suivre est un extrait de la prochaine partie de mon Introducion à l'histoire de l'islamisme algérien. Il traite de façon résumée des tentatives du GIA, Groupe Islamique Armé, la plus radicale des organisations islamistes du maquis algérien, pour porter des coups à la France. Cette dernière  est considérée par l'idéologie islamiste comme "la mère de tous les vices".  L'objectif, selon la littérature du groupe, était de ... [Lire la suite]
02 août 2009

Mœurs et coutumes des « Afghans »

Moeurs et coutumes des « Afghans »                   Ils étaient près de 1000 « Algériens Afghans » à revenir au pays après leur participation à la guerre contre les Russes en Afghanistan. Rôdés à la lutte armée, disposant d’une expérience militaire de plusieurs années, imbus d’idéologie islamiste, ces vétérans gravitèrent d’abord autour du FIS, le parti islamiste algérien, dont ils constituaient la milice, avant de désavouer sa stratégie légaliste. L’insurrection... [Lire la suite]
31 juillet 2009

Extrait du registre des horreurs (2) - Portrait d’un égorgeur du GIA

Extrait du registre des horreurs (2) Portrait d’un égorgeur du GIA La confession d’un émir du GIA revient sur l’un des personnages employés par le GIA comme « égorgeur ». Ces professionnels de la lame, dont la fonction consistait à trancher les têtes, avaient pour mission de frapper l’imagination et de terroriser les populations. Ils passaient en fin d’opération, pour achever les blessés ; ils étaient chargés par les « tribunaux islamiques » des maquis d’exécuter les sentences de mort ; ils accompagnaient également les... [Lire la suite]
27 juillet 2009

Le coup du laser

Le coup du laser  Le 5 juin 1990, une foule de 100 milles personnes s’est déplacée au stade olympique du 5 juillet (Alger) pour assister à un meeting électoral tenu par le Front Islamique du Salut (FIS), le parti islamiste algérien. C’était le dernier rassemblement du parti en vue des élections municipales du 12 juin. Abbassi Madani, le leader du FIS, haranguait la foule en l’assurant de la victoire. Pendant son discours, les organisateurs de la manifestation inscrivaient au laser les mots « Allahou Akbar » [Dieu est Grand] dans... [Lire la suite]

24 juillet 2009

Extrait du registre des horreurs (1) - Kada Benchiha à l'oeuvre

Extrait du registre des horreurs (1) Kada Benchiha à l'œuvre  Si vous êtes sensible, je vous conseille de ne pas lire ce qui suit. Merci de fermer cette page et de changer de site.            Kada Benchiha était l’émir du GIA pour l’Ouest algérien pendant les années 1990. On rappellera que ce groupe a été fondé par les islamistes radicaux de l’ex-Front Islamique du Salut (FIS) en septembre 1992 (notamment les « Afghans », c'est-à-dire les Algériens revenus au pays après... [Lire la suite]
15 juillet 2009

Katia Bengana, assassinée pour l'exemple

Katia Bengana  assassinée pour l'exemple                                Le 28 février 1994, Katia Bengana, une lycéenne algéroise sortait de son école de Meftah pour se rendre à son domicile comme à son habitude. Depuis quelque temps, des embêtements d’un genre nouveau surgissent dans les rues et les quartiers d’Alger. Bien que la jeune adolescente de 17 ans ne manquât pas de charme, les garçons qu’elles rencontraient ne... [Lire la suite]
24 juin 2009

Histoires extraordinaires sur les points diacritiques arabes

Histoires extraordinaires sur les points diacritiques arabes <!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:72.0pt 90.0pt 72.0pt 90.0pt; ... [Lire la suite]
19 juin 2009

Claude Gilliot remet les pendules à l'heure. Sur le travail de Luxenberg

Claude Gilliot remet les pendules à l'heure Sur le travail de Luxenberg               Dans un article consacré à l’embarras de l’exégèse musulmane classique face à la sourate Al Kawthar, Claude Gilliot, un islamologue français, professeur à l’université de Provence, élève de Mohamed Arkoun,  revient sur l’accueil réservé à l’œuvre de Luxenberg. Il convient de rappeler que ce chercheur avait publié deux études concernant les caractéristiques et les difficultés que présente... [Lire la suite]